Teaser Cryo Treatment
at -110 °C
Choisissez une langue

Cryothérapie du corps entier en chambre froide en cas d'insomnie primaire

Les principales caractéristiques de ce trouble du sommeil sont pour la plupart assez facilement reconnaissables:

  • un niveau d'activité plus élevé en permanence accompagné de nervosité et d'angoisse qui persiste même la nuit avec de longues périodes de veille,
  • de grands efforts inutiles pour s'endormir, l'angoisse de la nuit, 
  • rumination de craintes en boucle, ce qui empêche de s'endormir et remplit des périodes de veille souvent longues,
  • agitation, contractions musculaires et symptômes végétatifs tels que palpitations,
  • troubles de la gestion du stress avec augmentation de la sécrétion d'hormones du stress et enfin
  • somnolence diurne avec performance générale réduite.

Dans la mesure du possible, le diagnostic doit cependant être étayé par une étude polysomnographique dans un laboratoire du sommeil. Une telle étude enregistre entre autres les ondes cérébrales et les mouvements des yeux au moment du coucher. Le profil du sommeil peut ensuite être déterminé à partir de ces paramètres.

Dans la figure 4.8, deux de ces profils sont représentés schématiquement, car ils sont typiques chez les dormeurs jeunes comme plus âgés qui jouissent d'un sommeil sain et réparateur (voir aussi à ce sujet les explications dans le glossaire sous les termes « profil du sommeil » et « polysomnogramme »):

  • La phase d'endormissement est courte et la durée de sommeil est suffisante.
  • Les stades du sommeil se déroulent selon un cycle normal, et les cycles du sommeil se produisent trois à quatre fois dans la nuit.
  • Les phases de sommeil profond sont principalement enregistrées dans la première moitié de la nuit et les phases de sommeil paradoxal se prolongent au cours de la seconde moitié de la nuit.
  • On ne constate pas de réveils fréquents.

Avec l'âge, le profil du sommeil se modifie. Ce processus est d'ordre physiologique et n'a donc pas de signification clinique :

  • Les phases de sommeil profond sont plus courtes, le stade 4 du sommeil profond est à peine encore atteint ou ne l'est même plus du tout. La durée totale du stade 3 de sommeil profond est également raccourcie. 
  • La durée totale du sommeil a diminué et de courtes périodes de veille apparaissent plus fréquemment.

 

 

Fig. 4.8 Sleep profiles of healthy sleepers (for explanation see glosary of book)

Profil du sommeil, chambre froide, CCE, criotherapie du corps entier

Si ces caractéristiques sont présentes, alors on peut supposer que le sommeil est réparateur et améliore la performance. 

Examinons à ce sujet la figure à 4.9 à titre comparatif. Elle présente les caractéristiques typiques de l'insomnie, par exemple :

 

  • La phase d'endormissement est prolongée.
  • On n'enregistre que peu de sommeil profond, et de plus souvent perturbé.
  • On constate de longues périodes de veille et de brefs réveils fréquents.

Un tel sommeil n'apporte à son « propriétaire » que peu de détente et ne peut contribuer que partiellement à la régénération psychophysique quotidienne (voir aussi le chapitre 2).

Il existe suffisamment de concepts de thérapie comportementale pour faire rentrer dans l'ordre un schéma de sommeil aussi perturbé sans utilisation de somnifères. Un tel concept thérapeutique peut intégrer l'addition de la cryothérapie du corps entier, car elle peut contribuer à rétablir l'homéostasie perturbée du niveau d'activité du système nerveux central.

 

Une amélioration significative du rythme de sommeil peut être déjà obtenue après une semaine de traitement par le froid. Le sommeil redevient réparateur, la performance augmente. Il ne faut cependant pas commettre l'erreur de laisser au seul froid la charge d'apporter le changement souhaité. Les causes de la perturbation sont trop complexes pour cela. Pour être efficace et durable, la correction d'un sommeil perturbé doit se baser sur l'identification au cas par cas d'un ensemble de causes souvent très spécifiques.

Fig. 4.9 Sleep profiles with disrupted sleep

Schlafprofil bei gestörtem Schlaf